Qu’est-ce-que l’hypnose ?

Parmi les idées reçues sur l’hypnose, on imagine des gens transportés comme par magie dans des salles remplies de spectateurs.
Or l’état d’hypnose est un état assez naturel qu’on expérimente tous, plusieurs fois par jour, lorsqu’on conduit par exemple ou qu’on rêvasse en regardant par la fenêtre. C’est une sorte de modification perceptive dans laquelle pendant un moment, notre cerveau n’est ni tout à fait « là » ni tout à fait « pas là ». Il est dans un état qu’on appelle état de conscience modifié c’est à dire un état de conscience particulier dans lequel les stimulations de l’extérieur nous sont lointaines, ce qui permet une attention toute particulière à ce qui se passe à l’intérieur de nous.

Séance d'Hypnose thérapeutique avec Claire Dahan psychologue et hypnose

Hypnose thérapeutique

En psychothérapie, l’hypnose est une forme de relation entre un praticien, qui utilise des techniques particulières de communication, et un patient, qui expérimente un état de conscience particulier qu’on appelle transe. L’idée est d’utiliser notre inconscient pour agir sur notre conscient et transformer nos réactions et à les modifier.
L’hypnose que je pratique est l’hypnose Ericksonienne, pratiquée depuis le milieu du XX siècle et qui a fait ses preuves dans la prise en charge de l’anxiété, le soulagement de la douleur, la lutte contre les addictions…
L’une des choses qui a été la plus délicate au début de ma pratique était d’expliquer à mes patients ce qu’était (et surtout ce que n’était pas…) l’hypnose, lorsque je leur proposais de l’utiliser pendant notre suivi.
Et pour cause, une des caractéristiques de l’hypnose étant le ressenti, il faut vraiment expérimenter et vivre l’hypnose pour pouvoir en saisir le sens. A ceux qui, parmi mon entourage, me disaient « Je n’y crois pas du tout », je réponds « Il n’y a pas besoin d’y croire, il y a juste besoin d’essayer ».

Faire de l’hypnose avec son patient, c’est simplement reproduire chez lui cet état qui existe spontanément à d’autres occasions, mais le reproduire dans un climat de sécurité relationnelle, avec une intention et dans un but précis, au travers d’une communication hypnotique.

Avoir peur de l'hypnose ? Claire Dahan Psychologue à Paris

Peur de l’hypnose ?

Quelquefois les gens ont peur de l’hypnose car cela représente pour eux la perte de contrôle.
Or cet état de conscience modifié, c’est-à-dire différent de notre état d’éveil, permet d’explorer ses ressources et d’améliorer certains de ses fonctionnements. Sous hypnose, nous ne perdons pas contrôle, nous percevons toujours les stimuli venant de l’environnement ( bruits, chaleur…) mais ils deviennent un peu plus lointains, ils prennent moins d’importance. Ce qui nous permet d’être plus attentifs à ce qu’il se passe à l’intérieur de nous et de prêter d’avantage attention à notre inconscient, ce réservoir de ressources comme l’appelait Erickson, qu’à notre conscient.
Et lorsque le patient abandonne l’illusion de tout contrôler, le ressenti et le vécu corporel expérimentés en séance vont le faire évoluer, bien plus que la compréhension ou l’analyse d’une situation. On ne va plus chercher dans le passé, des événements susceptibles d’expliquer les soucis du présent, mais on s’intéresse davantage à la souffrance de maintenant et à l’état désiré dans le futur.
Derrière la peur de l’hypnose, il y a aussi l’idée que tout le monde n’est pas capable d’y rentrer, et que « ça ne va pas marcher sur moi » Or on sait aujourd’hui que l’état d’hypnose est en état dans lequel on entre naturellement et facilement. On sait aussi que l’hypnose n’est pas du sommeil mais un état différent dans lequel on perçoit les choses différemment.
L’auto-hypnose est une technique très simple qui fonctionne bien et que j’invite mes patients à découvrir à l’issue de la séance afin qu’ils puissent eux aussi, seuls chez eux lorsqu’ils peuvent en avoir besoin, entrer dans cet état bénéfique.

Dans quels cas faire de l’hypnose ? avec Claire Dahan Psychologue à Paris 13ème

Dans quels cas faire de l’hypnose ?

L’hypnose est très efficace sur les adultes comme sur les enfants. On l’utilise pour diminuer l’état anxieux ou dépressif, soigner les phobies, les psychotraumas, les insomnies, les crises de panique, les addictions mais aussi pour soulager les douleurs chroniques comme les migraines, les douleurs lombaires ou encore les maladies de peau liées au stress.

Faites confiance à votre inconscient, cet immense magasin de solutions

Milton Erickson

Rencontrons-nous pour en parler à Paris 13ème ou Paris 17ème

Pour aborder un sujet qui vous tient à cœur ou un projet à réaliser, n’hésitez pas à prendre contact avec moi, même par téléphone, pour un premier échange.